GYN

La médecine thermale peut être bénéfique pour certaines indications telles que les symptômes de la ménopause, la période post-natale… Une cure thermale pour vivre pleinement sa féminité et pour l’équilibre de votre vie de couple.

Deux stations thermales en Rhône-Alpes vous proposent une cure gynécologique adaptée, les Thermes de Challes-les-Eaux et les Thermes de La Léchère-les-Bains.

Cure thermale – Gynécologie

Indications thérapeutiques :

  • Cure post-natale : Destinée aux jeunes mamans, la cure post-natale permet de remodeler la silhouette, et surtout, de refaire le plein d’énergie. Cette cure de remise en forme et de bien-être est idéale pour lutter contre le baby blues, auquel font fréquemment face les jeunes mères mamans.
  • Douleurs pelviennes chroniques : Souvent liées au cycle menstruel, de nombreuses femmes souffrent de douleurs pelviennes chroniques, qui nuisent à leur qualité de vie. Renforcement musculaire, assouplissement, apprentissage postural… la cure a pour objectif de diminuer ces douleurs invalidantes.
  • Dysménorrhées : Une cure thermale à Challes-les-Eaux ou à La Léchère-les-Bains permet également de soulager les dysménorrhées, ou règles douloureuses très incommodantes. L’effet antalgique et anti-inflammatoire de la cure contribue à soulager la patiente sur le long terme.
  • Endométriose : L’endométriose cause de douleurs pelviennes invalidantes et aussi d’infertilité. Lors de la menstruation, sous l’effet des contractions utérines, une partie du sang est régurgité dans les trompes pour arriver dans la cavité abdomino-pelvienne.
  • Infections gynécologiques chroniques et récidivantes : De nombreuses femmes souffrent d’infections vaginales et urinaires chroniques. La cure intervient en complément de traitements médicamenteux. L’eau thermale possède des propriétés apaisantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes, qui visent à empêcher la récidive.
  • Règles douloureuses : La cure thermale en gynécologie s’impose comme une alternative totalement naturelle aux traitements médicamenteux (médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens) généralement utilisés pour calmer les règles douloureuses.
  • Sécheresse des muqueuses pelviennes : Démangeaisons, irritations, brûlures… sont autant de symptômes inconfortables induits par la sécheresse vaginale. L’eau thermale, appliquée directement sur les muqueuses génitales, permet de les régénérer en profondeur.
  • Séquelles d’épisiotomie : L’épisiotomie est loin d’être un acte chirurgical anodin. Il a parfois des conséquences importantes, tant physiques que psychologiques. L’eau thermale, riche en soufre, donne de bons résultats sur les patientes souffrant de douleurs dues à une épisiotomie.
  • Troubles de la ménopause : Passage obligé dans la vie d’une femme, la ménopause peut se révéler être une étape bien difficile à vivre. La cure thermale prend en charge l’ensemble des symptômes de la ménopause, afin de les réduire, tout en intégrant les aspects d’ordre psychologique, diététique et préventif.
  • Vaginisme : Processus psychophysiologique très complexe, le vaginisme interdit tout acte sexuel. Un trouble lourd de conséquences, auquel la cure thermale se propose d’apporter une solution, afin de restaurer le bien-être féminin des patientes.

Un soin adapté à votre affection

Votre cure à Challes-les-Eaux ou à La Léchère est composée sur-mesure, en fonction de vos besoins et de votre pathologie gynécologique. Différents soins peuvent vous être dispensés :

  • Bain
  • Douche au jet
  • Irrigation vaginale
  • Pulvérisation vulvaire et cervico-vaginale

STATIONS THERMALES :