Plusieurs investissements d’envergure chez Uriage...

Plusieurs investissements d’envergure chez Uriage...

Les Laboratoires dermatologiques d’Uriage ont lancé un programme de rajeunissement de leur établissement thermal et du Grand Hôtel d’Uriage, qui appartient au même groupe, pour 4 à 5 millions d’euros au total. Concernant les produits dermo-cosmétiques, sept millions d’euros vont être investis sur deux sites pour doubler la production.

Un plus grand vestiaire, un nouvel accueil, une salle pour des groupes de parole dans le cadre d’un nouveau programme d’éducation thérapeutique du patient… Les Laboratoires dermatologiques d’Uriage ont décidé de moderniser leur établissement thermal. Au pied du massif de Belledonne, 4 500 curistes sont soignés chaque année ici pour des affections en rhumatologie, dermatologie ou ORL. Les bienfaits de l’eau d’Uriage, qui jaillit à 28 °C à 422 mètres d’altitude, sont connus depuis 2 000 ans. Le site de production des produits dermo-cosmétiques à l’eau d’Uriage, dont la marque a été créée en 1992, est installé à côté des Thermes, sur les lieux de la source recueillie pure.

La première tranche des travaux a nécessité un peu plus d’un million d’euros. Au total, 4 à 5 millions d’euros vont être investis sur trois ans. « Nous allons refaire les cabines de soins, la zone de dermatologie, explique Hervé Lesieur, président des Laboratoires dermatologiques d’Uriage dont le siège est à Neuilly-sur-Seine. Cela ne va pas générer du chiffre d’affaires supplémentaire. Les Thermes donnent la crédibilité médicale de la marque Uriage. Nos produits sont prescrits par les médecins et vendus en pharmacies. »...

Suite...